Vérifier votre configuration de Nagios


Vérification de la configuration en ligne de commande

Une fois que vous avez saisi toutes les informations nécessaires dans le fichier de configuration, il est temps de faire un contrôle "sanitaire". Tout le monde commet des erreurs de temps en temps, il vaut donc mieux vérifier ce que vous avez saisi. Nagios exécute automatiquement un "contrôle avant le décollage" avant de commencer à superviser, mais vous pouvez aussi lancer ce contrôle manuellement avant d'essayer de lancer la supervision. Pour cela, vous devez, sur la ligne de commande, lancer Nagios avec l'argument de ligne de commande -v comme suit...

/usr/local/nagios/bin/nagios -v <fichier_de_configuration_principal>

Notez que vous devez donner le chemin/nom de fichier de votre fichier de configuration principal (c.a.d /usr/local/nagios/etc/nagios.cfg) comme deuxième argument. Nagios lira votre fichier de configuration principal et de votre fichier de configuration des objets et vérifiera qu'ils contiennent des données valides.

Relations vérifiées au cours du contrôle avant décollage

Au cours du "contrôle avant décollage", Nagios vérifie que vous avez défini les relations entre les données nécessaires à la supervision. Les services, hôtes, groupes d'hôtes, contacts, groupes de contacts, et périodes sont tous liés et doivent être correctement définis pour que la machinerie tourne. Voici une liste des contrôles de base que tente d'effectuer Nagios avant de commencer la supervision...

  1. Vérifier que tous les contacts sont membres d'au moins un groupe de contacts.
  2. Vérifier que tous les contacts spécifiés dans chaque groupe de contacts sont valides.
  3. Vérifier que tous les hôtes sont membres d'au moins un groupe d'hôtes.
  4. Vérifier que tous les hôtes spécifiés dans chaque groupe d'hôtes sont valides.
  5. Vérifier que tous les hôtes sont associés à au moins un service.
  6. Vérifier que toutes les commandes utilisées dans les contrôles de services et d'hôtes sont valides.
  7. Vérifier que toutes les commandes utilisées dans les gestionnaires d'événement de services et d'hôtes sont valides.
  8. Vérifier que toutes les commandes utilisées dans les notifications de contacts, services et hôtes sont valides.
  9. Vérifier que toutes les périodes de notification spécifiées pour les services, hôtes et contacts sont valides.
  10. Vérifier que toutes les périodes de contrôle de service spécifiées pour les services sont valides.

Correction des erreurs de configuration

Si vous avez oublié de saisir des données critiques ou si vous vous êtes tout simplement mélangé les pinceaux, Nagios affichera un message d'alerte ou d'erreur vous donnant la localisation de l'erreur. Les messages d'erreur contiennent généralement la ligne du fichier de configuration qui semble Ítre à l'origine du problème. En cas d'erreur, Nagios sortira souvent du contrôle avant décollage et retournera à l'invite de commande après avoir affiché seulement la première erreur qu'il a rencontrée. Ceci afin qu'une erreur n'en entraîne pas de multiples autres au fur et à mesure que le reste de la configuration est vérifiée. Si vous recevez des messages d'erreur, vous devrez modifier vos fichiers de configuration pour y remédier. Les messages d'avertissement peuvent généralement être ignorés sans risque, car il s'agit de recommandations et non d'obligations.

Étape suivante

Une fois vos fichiers de configuration vérifiés et corrigés, vous pouvez être raisonnablement assuré que Nagios va commencer la supervision des services que vous avez spécifié. Passons maintenant à Démarrer Nagios!